Chanteuse pianiste auteur-compositeur, Emelyne Rameaux est née à Paris XVIIe. 
Très jeune, elle est attirée par le monde artistique aux côtés de sa mère, qui fut la première femme violoniste française jouant dans les grands orchestres de musique classique. 

Emelyne Rameaux et son groupe I TECEO en concert

Emeline Rameaux se passionne très vite pour la danse et lui consacre une grande partie de son adolescence. 

Se faisant remarquer par son talent auprès de plusieurs grandes compagnies, de nombreuses opportunités lui seront confiées. 

Malheureusement, quelques années plus tard, un incident majeur l'obligera à renoncer à son rêve. 

 

Nouveau départ

1992. Emelyne décide de s’envoler pour Montréal. 

Elle est alors remarquée, lors d’une rencontre décisive avec Jacques Cossette (conseiller en communication, réalisateur, scénariste), animateur de l’émission nocturne : « Multipistes » sur Radio-Canada à Montréal. Il découvre le réel potentiel vocal de la chanteuse et son attitude scénique dotée d’un puissant et touchant charisme. 

 

Une artiste à part entière 

Enthousiaste et motivée, elle donne toute son énergie à son public, chante et tient son rôle avec brio dans plusieurs comédies musicales. Elle interprète ainsi Marie Jeanne sur la tournée de la comédie musicale Starmania (dans la production star) au Canada. 

À son retour en France, après avoir vécu cette aventure hors du commun, elle participe à plusieurs festivals de renom qui la propulsent enfin à son juste rang et lui permettent de vivre de sa passion musicale. 

Emelyne sera accompagnée tout au long de sa carrière par de grands musiciens tels que : Alain de Campos (batteur-percussionniste de nombreuses stars internationales), François fattier (pianiste de Michel Jonasz), Piter tolo (trompettiste de Manu Dibango) et de la star Camille Soprann Hildevert pour n'en citer que quelques-uns. 

Une artiste complète

Chanteuse, musicienne, pianiste, auteur et compositrice de renom, elle utilise tout son talent et sa sensibilité que l’on retrouve sur ses 3 albums très personnels.
Il en résulte alors un doux mélange qui crée la parfaite alchimie aux croisements du groove funk et du rock, teinté d’une touche irlandaise traditionnelle. 

 

Emelyne mélangera alors ses deux albums Nota B et Quintessence auxquels elle ajoutera son opus de Rock Fiction le Cerle d'Evan les portes de l'oubli, qu'elle qualifie d'elle-même de 'Groove'n Rock Progressif. 

 

Le site d’Emelyne Rameaux

Attachée de Presse : Betty Fleury de Frémont

Retour à l'accueil