Ils sont 4 garçons et ont créé le groupe en 2014 après des carrières personnelles au sein d'autres groupes. Originaires de Corrèze et des proches environs, les membres d'Initial Data savent mettre le feu !

Rencontre avec Initial Data

Gagnants de trois Tremplins (Talents Corrèze à Brive Festival en 2015, Jeunes en scène au Zénith de Limoges en 2016 et L'Accordeur - tremplin rock en 2017), Loïc, Pierre-Luc, Yannick et Denis vous emmènent dans leur univers musical métissé. Ensuite, vous ne pourrez plus vous en passer.

 

Comment votre groupe s'est-il formé ?

Deux musiciens à la base du projet, au départ avec un ami. Puis ensuite nous avons recherché d'autres artistes par internet. Yann et Lolo nous ont rejoints dans un premier temps, puis Denis beaucoup plus tard, environ deux ans après la création du groupe.

 

Aujourd'hui, êtes-vous professionnels ou amateurs ?

Nous nous considérons comme amateurs car nous n'arrivons pas à ce jour à vivre de notre musique.

 

Comment créez-vous vos chansons ?

Au départ, il y avait déjà les compositions de Pierre-Luc. Puis, lorsque les autres membres sont arrivés, notre fonctionnement est devenu un énorme brainstorming. Chacun écrit chez lui et nous travaillons tous ensemble les propositions retenues. En général, nous créons d'abord la musique. Les paroles sont écrites à la fin sur le morceau qui a été composé.

 

Votre musique est emplie de plusieurs influences (électro, rock alternatif, indie, etc.). D'où viennent-elles ?

Nous avons tous un passé musical personnel avec divers groupes dans lesquels nous avons joué. Toutes ces influences, plus ce que nous écoutons, multipliées par quatre aboutissent à notre musique.

 

Avez-vous un message particulier à transmettre ou est-ce juste le plaisir de la musique qui vous motive ?

Nous cherchons avant tout à faire plaisir à ceux qui nous suivent. D'ailleurs nous remercions les fidèles. De plus les commentaires que nous recevons, très positifs la majeure partie du temps, nous encouragent à continuer.

En fait, plus les gens nous suivent, plus ils font partie de l'équipe. Au final, c'est presque une famille qui s'agrandit chaque jour.

 

Vous avez gagné plusieurs tremplins, avez sorti un EP fin 2016, quel accueil a-t-il reçu ?

Nous sommes ravis. Tous les retours que nous avons, qu'il s'agisse de personnes qui nous suivent ou de professionnels, sont bons. C'est vraiment rassurant et très motivant.


 

Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data
Rencontre avec Initial Data

Avez-vous déjà une communauté qui vous suit ?

Pour l'instant nous n'en sommes qu'au début, mais ceux qui nous suivent sont fidèles. Il faut dire que l'on travaille beaucoup à faire grossir cette fanbase surtout sur Facebook, car il est très important pour nous d'être soutenus. Cela nous porte et nous motive dans nos créations.

 

Vous avez été repérés par Mickael Jones lors du tremplin Jeunes en Scène 2016, pouvez-vous nous en parler ?
Repérer n'est pas vraiment le mot, car il ne nous aurait pas connus si nous n'étions passés par le Tremplin. Il est le parrain de l'association qui organise le Tremplin. De fait, il a donné son avis sur les groupes qu'il a vus et entendus lors de cet événement et nous a considérés "hors du lot".

D'où l'importance du Tremplin, sans qui beaucoup de groupes ne pourraient être repérés et avoir leur chance.

 

Aimeriez-vous collaborer avec d’autres artistes ?

Bien sûr. Ce serait pour nous une façon de progresser, nous améliorer et mieux intégrer le milieu de la musique qui est un véritable mur quasi infranchissable si l'on n'a pas quelqu'un qui nous aide à le passer pour atteindre l'industrie musicale.

C'est donc par ces groupes, ces artistes que l'on rencontre que nous arrivons petit-à-petit à faire notre place.

 

Quelles sont vos prochaines dates ?

Nous avons un concert le 30 septembre à Oradour-sur-Glane (87). Nous arrivons sur la fin de la saison et après une trentaine de concerts, il ne reste que quelques dates à valider pour la fin de l'année.
Ensuite nous allons rentrer en studio pour enregistrer d'autres titres et clips.

 

Question rituelle chez MADDY, quelle est la question que vous auriez aimé que l'on vous pose ?

Avons-nous droit à dix minutes de réflexion (rires) ?

Alors…. Est-ce que vous voulez que je vous programme sur dix festivals ?

Et là nous aurions, bien-sûr, répondu oui !

Et nous en avons même une autre : De qui aimerions-nous faire la première partie au Zénith ?

Dans le catalogue actuel des spectacles, nous serions ravis de faire la première partie de Shaka Ponk. Le seul souci c'est qu'ils ne passent qu'en 2018 et nous avons gagné le Zénith pour 2017.

 

Contact :

Le site - le Facebook

 

Gagnez l'EP d'Initial Data ici !

 

Interview & photos : Alex Peuch

sitemail - facebook

Article : Sophie Peuch

site - mail - facebook

Retour à l'accueil